lundi, décembre 29, 2008

LES VALSEUSES #2

Pour "LES VALSEUSES #2", Absurd-Play d'ADDISQT a réalisé "IdealList":


Wendy Carlos - Title Music from A Clockwork Orange
ADDISQT vs Guilty Dilla Dabrye - NumberOneKing GameOver
Clark Terry - Don't Ever Leave me
Cat Stevens - The First Cut is The Deepest
Maëscynn - 3
Samiyam - Moon Shoes
Folk Implosion - Good Morning Captain
Kid Sister - Pro Nails (Rusko Remix)
Flying Lotus - Melt!
Flying Lotus - GNG BNG
Dion & The Belmonts - I Wonder Why
DJ Babu featuring MF Doom and Sean Price - The Unexpected
Ronnie Hudson - Westcoast Poplock
Risk One - WhenDaLastTime (Crooks & Clipse Fix)
Wu Tang Clan - Stomp (The Bloody Beetroots Remix)
The Zombies - I Can't Make Up My Mind
Mathieu Boogaerts - Corinne
Brigitte Fontaine & Areski Belkacem - Le Brin d'herbe
Secret-Name Band - Mars Attacks
Afta-1 - La Samba3
Elliott Smith - 2:45 AM
ABC - A Broken Dream
Percy Sledge - The Dark End of The Street
Michael Jackson - Will you be there

LIENS :

Wendy Carlos
ADDISQT
Clark Terry
Cat Stevens (Yusuf Islam)
Maëscynn
Samiyam
Folk Implosion
Rusko
Flying Lotus
Dion & The Belmonts
DJ Babu
Ronnie Hudson
Risk One
The Bloody Beetroots
The Zombies
Mathieu Boogaerts
Brigitte Fontaine
Afta-1
Elliott Smith
ABC
Percy Sledge
Michael Jackson

mercredi, novembre 05, 2008

LES VALSEUSES #1


DADALABS lance "Les Valseuses", liste de lecture musicale de 10 à 20 titres mise à jour une à deux fois par mois.



Compilation Les Valseuses Novembre 2008:
A Tribe Called Quest - Sucka Nigga
Aphex Twin 4
Can - Vitamin C
David Bowie - Ashes to Ashes
Dead Kennedys - Holiday in Cambodia
EL-P - The League of Extraordinary Nobodies
Galt MacDermot - Coffee Cold
Gutbucket - Throsp%
Hella - World Series
John Frusciante - Dying Song
Joy Division - Decades
Justin Timberlake - (Oh No) What You Got
Madvillain - All Caps
Mahmoud Ahmed - Fetsum Denq Ledj Nesh
Os Mutantes - Dois Mil e um
Saul Williams - Penny For a Thought
Sonic Youth - No Queen Blues
The Modern Lovers - Roadrunner
The Stooges - 1970
Tim Buckley - Healing Festival

lundi, août 25, 2008

This Machine Kills Islamists


Appel à vigilance

Lors de la prestation de notre groupe « The Ursula Minor » au Centre Culturel d’El Menzah VI le 23 Août 2008, un évènement d’une gravité particulière a, à nos yeux, occulté le comportement nauséabond d’une frange du public à notre égard. Si nos prestations souvent sulfureuses nous ont habitués à supporter sereinement l’hostilité affichée par certains spectateurs, nous ne pourrions certainement pas fermer les yeux sur les agissements indignes de certains responsables d’une institution qui est censée nous représenter. Cela nous pousse à briser le principe de silence volontaire que nous nous sommes nous-mêmes imposés dans les forums afin de publier cet appel à vigilance.
Afin de marquer notre attachement aux valeurs de laïcité qui nous semblent de plus en plus menacées, nous avions décidé d’accompagner notre concert d’un message projeté en arrière scène, « This machine kills islamists » sonnant comme un lointain écho au slogan mythique de Woody Guthrie, que quiconque interprètera non comme un absurde appel à la violence mais comme une affirmation que la musique est l’ultime rempart contre tous les extrémismes, tous les fascismes et pour notre cas particulier, contre le fascisme islamiste. Ce slogan provoquera l’ire des responsables de la salle qui l’auraient apparemment perçu comme une provocation et qui useront de toute leur autorité afin de le faire retirer au bout de quelques minutes. Dans un concours de circonstances douteux, la lumière sera coupée peu de temps après, au milieu de notre spectacle, provoquant son interruption momentanée. Cet évènement nous montre de manière inquiétante l’état de santé de nos valeurs républicaines, sacrifiées sur l’autel de la censure, face au fascisme islamiste rampant. Pourriez vous imaginer une seconde dans une France pas si lointaine qu’un groupe puisse être censuré parce qu’il crache au visage du Front National ?
Aussi, nous appelons toutes les forces vives à résister afin de préserver les valeurs républicaines de laïcité et d’égalité. Parce que nous sommes l’ultime bastion laïc dans ce marasme à venir, nous appelons tous les groupes, les artistes, les musiciens, les spectateurs, les organisateurs, athées ou croyants, à faire en sorte que chaque concert, chaque manifestation soit une bataille pour affirmer notre refus d’abdiquer ne serait-ce que d’un pouce devant le péril islamiste.
Camardes, cessons d’être désinvoltes car le réveil sera rude. Vive la Tunisie, vive la république !
La liberté ou la mort !

Aloulou Sami, chanteur et parolier de « The Ursula Minor »
Aloulou Omar, bassiste de « The Ursula Minor »

jeudi, août 07, 2008

The Ursula Minor en concert au Centre Culturel et Sportif d'El Menzah 6 le 23 Août 2008


Tunis Design présente "Concert Electro / Rock / Metal" en collaboration avec Metal Waves et cela aura lieu le samedi 23 août 2008 au centre culturel et sportif d'El Menzah 6 à partir de 19h

Prix : 5dt

Pour la première fois sur scène Lahab & Rêkktvm feront leur apparition pour un show exceptionnel, avec la tête d'affiche, les fameux The Ursula Minor après leur retour d'un festival en Allemagne accompagné par Shade et Gallows Pole...


The Ursula Minor
Gallows Pole
Shade
Lahab & Rêkktvm (Performing the Via Dolorosa Dirges)


Tunis Design
Metal Waves

mardi, août 05, 2008

The Ursula Minor - En Public au Fusion Festival 2008



The Ursula Minor en public au Fusion Festival 2008 à Lärz en Allemagne, joué et enregistré le 27/06/08:


Tracklist :

01 Introduction (4:19)
02 Triolism (3:31)
03 Silentium Post Clamores (4:04)
04 Bribes (19:13)
05 Embryoglio (4:29)
06 Eléphante Culte (5:59)

Line-Up :

Allem Nefaa (Batterie)
Aloulou Ali (Guitare)
Aloulou Omar (Basse)
Aloulou Sami (Voix, Vocoder)
Farhat Elyes (Claviers)

avec SM711 : Acide & Nazal (Eléments électroniques)

dimanche, juillet 20, 2008

Chronique : The Ursula Minor - Fusion Festival 2008 - 27-06-2008


"The Ursula Minor. Wenn The Mars Volta noch etwas weirder würden, dann würden sie sich wohl in Ursula Minor umbenennen. Krasses Konzert einer Band die sich in keiner Sekunde auch nur einen Deut zurückhielt. Auch hier sei wieder auf Last.fm verwiesen, wo es Videos gibt." The Gay Bar 30/06/08

Line-Up:

Nefaâ Allem(Batterie)
Ali Aloulou(Guitare)
Omar Aloulou (Basse)
Sami Aloulou (Chant, Vocoder)
Elyes Farhat (Claviers)

Avec comme invités "SM711" (Eléments électroniques)

lundi, juin 02, 2008

The Ursula Minor au Fusion Festival 2008




The Ursula Minor va participer au Fusion Festival 2008 qui se déroulera du 26 au 29 Juin 2008. Pour plus d'informations concernant le festival : Fusion Festival

lundi, mai 19, 2008

Chroniques Post Clamores (Andalib Sukut Review)


Andalib Sukut revu par un critique du site de rock progressif en ligne www.progarchives.com


'Andalib Sukut' was announced as the first part of a trilogy in 2007 and I'm wondering now what follows after getting into it. This is a very impressing start by THE URSULA MINOR which is headed by two brothers and their cousin and therefore can be titled as a family band in the widest sense. Musically and technically skillfull with some pointers to THE MARS VOLTA not only because of Sami Aloulou's voice and style. The basis is psychedelic/space though and Ali Aloulou is responsible for that first with his excellent guitar work. The band offers some common genre stuff with jam character but more eclectic elements sometimes with an avantgarde attitude as well as jazzy rocking or canterbury infected sections. This debut is one song in fact which is devided in six parts. Someone might say 30 minutes are not really enough to give a useful judgement - veto - it depends!
The ambient Triolism makes the kick-off. Several samples and a
guitar with lots of echoes are serving a cosmic mood. Very sentimental I can say - later followed by vocals, some piano snippets and last but not least a droning synth part. That makes curious anyhow. And suddenly the band shows power and strength. Silentium Post Clamores is dominated by a compelling groove additionally spiked with trumpet, saxophone and organ fading into the long track Bribes . Beginning with nice north african percussion this is really working as a spaced out jam further on. The instruments are meandering and fluttering around each other and it all ends in a furious weird finale - fantastic!
It's hardly possible to overtop the first twenty minutes now further on. The intensive Embryoglio and Elephante Culte with wonderful organ are showing a more jazz rock respectively canterbury touch whereas Msiloirt rounds the album up with a fairground organ melody.
'Andalib Sukut' comes relatively short but as a substantial introduction and THE URSULA MINOR is partially acting like a Mars Volta light version (this is meant as a compliment!). Psych/space lovers will also be satisfied when they are open for a more eclectic style and have nothing against the excessive use of brass instruments.


Note 4/5


Uwe Zickel / special collaborator

mardi, avril 29, 2008

The Ursula Minor - Bribes ( Boeuf Sur Le Toit 10 08 07)

video
The Ursula Minor - C- Bribes

The Ursula Minor

Français:

Sans doute le plus inclassable des groupes émanant de la nébuleuse rock tunisienne, the ursula minor, combo à géométrie variable réunis autour des anciens membres de la défunte maison punk stavka, multiplient les expériences dans une musique trimballant son soufre entre incantations punk, dérives progressives, froideurs électroniques et délires hallucinatoires psychédéliques.Creusant le sillon de fétiches avoués comme the mars volta, the soft machine, can, Fela Anikulapo Kuti, John Frusciante…, les frères chevelus Omar Aloulou (basse, ex-Stavka) et Sami Aloulou (chant, ex-Les rescapés 2 vice, Stavka) formèrent The Ursula Minor au début du millénaire, avec l’aide d’un proche cousin Ali Aloulou (claviers, puis guitares), Selim Zaoui (batterie, ex-Schizofrenia, Castaway) et complété par leur comparse de Stavka, Mohsen Ben Cheikh à la guitare et à la programmation.Quelques divergences et remaniements ont finalement mené à intégrer Elyes farhat aux claviers alors que Ali prenait le relais de Mohsen qui se consacrera en profondeur au groupe E formé avec Zied Hamrouni ex membre de Stavka lui aussi, et agitateur culturel reconnu de la scène tunisienne depuis des lustres.The Ursula Minor se caractériseront par leur attitude souvent outrageante sur scène frisant souvent l’épilepsie, leurs rares prestations se contentaient d’une ou deux musiques prolongées jusqu’à la rupture à coups d’improvisations interminables et d’onomatopées fragiles.En 2007, le groupe publie un album manifeste, Andalib Sukut (fable d’Omerta Bucco), premier volet d’une histoire déployée sur une trilogie à venir. On retrouve les influences surréalistes dans cette --uvre mais aussi l’intérêt que porte le groupe pour les contes mystiques, le cinéma d’avant-garde et le verbe absurde.La musique a été affiliée à Robert Wyatt et le mythique Soft Machine mais aussi The Mars Volta et Pink Floyd.L’album est en fait un morceau unique de 32 minutes, décomposé en plusieurs chapitres (Triolism-Silentium Post Clamores-Bribes-Embryoglio-Elephante Culte-Msiloirt) demeurant très énigmatique et qui divisera ses auditeurs.La sortie de l’album correspondra également à la fin du documentaire encore inédit qu’une équipe de journalistes venue d’Allemagne tournera autour du groupe et de ses acolytes du collectif « DadaLabs ».L’année 2008 s’annonce riche pour le groupe, qui s’est vu inviter pour collaborer sur le prochain album de l’écrivain cyber punk Japonais Kenji Siratori, auteur prolifique au japon (pas moins de 30 livres et albums) et encensé par David Bowie lui-même.

English : (progarchives)

Made up of Tunisian immigrants in France, Ursula Minor was formed at first as Ursa Minor by the two Aloulou brothers, Omar (bass) and Sami (vocals), who were in the punk band Stavka. They were joined by their cousin, Ali Aloulou (keyboards, guitars), selim Zaoui (drums) and a former Stavka member, Moshen Ben Shaikh (guitar, programming). Several changes have lead to the joining of Elyes Farhat (keyboards), allowing thus for Ali to take charge of Moshen who has left the band to form the band E with a former Stavka member (Zied Hamrouni). The band released in 2007 their first album, which is also the first part of a trilogy, under the name of Andalib Sukut (fable d’Omerta Bucco). The music has been said to remind and been influenced by the likes of Robert Wyatt, Soft Machine, Mars Volta and Pink Floyd, mixing a semi-apparent punk style with a psychedelic rock basis. The album is in fact a one continuous piece of about half an hour, divided into chapters and is a very well done and varied psych/space listening experience.
Assaf Vestin (avestin)

mercredi, mars 12, 2008

The Ursula Minor sur ProgArchives


Le groupe "The Ursula Minor" a été ajouté à la très large base de données du site de musique progressive ProgArchives.
Page du groupe : The Ursula Minor
Page de l'album : Andalib Sukut

mardi, janvier 29, 2008

Freiheit ur Tod!


The Ursula Minor et O.M.A.R, les deux flèches d'argent du Dada apparaîssent dans la compilation Ma'Rocken concoctée par les soins de la revue alternative allemande VISIONS [www.visions.de] pour son numéro 179 du Mois de Fevrier actuellement en kiosque.

Les titres Silentium Post Clamores et Bribes de The Ursula Minor ainsi que Hitler's Past-Times de O.M.A.R sont disponibles sur le myspaceplayer de Visions.


Les deux artistes de Dada sont particulièrement honorés d'y figurer aux côtés de leurs homologues inspirés Zemeken et Amel Mathlouthi.


La liberté ou la Mort!